Salut les vieux,

La première fois que j’ai vu Strider c’était sur borne d’arcade mais je n’y ai pas joué. La deuxième fois que le destin me l’a fait rencontrer c’était sur Atari 520ST et j’ai pris une grosse claque car je n’avais pas souvent l’occasion de jouer sur du 16bits.

IMG_1336

Le petit frère de mon meilleur ami était vraiment l’enfant gâté de la famille, si mon ami avait eu un Exl100 comme ordinateur, son petit frère avait eu un Atari 520ST. Il m’arrivait donc souvent de m’incruster comme un voleur dans sa chambre pour gouter aux joies du 16bits.

La première fois je découvrais Toki et cette fois c’était le tour de Strider, ou peut-être l’inverse, je ne sais plus. Toujours est-il que lorsque le menu apparut j’étais en admiration, ah les graphismes ! Cela changeait vraiment du 8Bits, c’était magnifique.

IMG_1328

Mais je n’étais pas au bout de mes surprises. J’étais le premier à jouer, après un excellent briefing du propriétaire de la machine, je découvrais un jeu dont les graphismes somptueux se mêlaient à la fluidité d’une animation sans pareils. Je ne dis pas que c’était le meilleur jeu du monde, mais pour quelqu’un qui joue sur l’Amstrad CPC tous les jours, c’était ce qu’il y avait de plus proche à une borne d’arcade.

IMG_1329

Pour être honnête, je me foutais de la difficulté de celui-ci, je courais dans tous les sens en faisant des glissades, je butais tout ce qui osait bouger devant moi, je ne me préoccupais plus des lenteurs ou des saccades qui pouvaient foutre en l’air un jeu d’action.

IMG_1331

Ce jour-là je rentrais chez moi décidé à me procurer Strider pour mon Amstrad CPC. Je pense que ce fût la plus grosse erreur que j’ai pu commettre. Mon cousin avait bien évidement ça en stock et inutile de vous dire qu'elle fût ma déception lorsque je commençais ma partie. Les connaisseurs sauront de quoi je parle.

IMG_1332