Télécharger Retrogestor par Turk182 Le retro blog de Turk182!

Le retro blog de Turk182!

La chronique d'un retro player

23 mars 2017

Mon Virtual Pinball rien qu'à moi

L’avantage d’être vieux en 2017 c’est que l’on peut se vanter d’avoir connu ce que l’on appelait au début des années 80, les salles de jeux. Endroit bruyant où la fumée des cigarettes était ta meilleure amie.

Il y avait des bornes d’arcade certes, mais aussi de nombreux flippers. On a souvent tendance à l’oublier, mais le flipper était aussi un mode de recréation dans ces années-là.

Le deuxième avantage d’être vieux en 2017 c’est que l’on est assez financièrement mûr pour pouvoir avoir chez soi une salle de jeux avec des bornes dedans, ce que je me suis empressé de faire.
Mais après y avoir donc ajouté deux jolies bornes d’arcades, quelque chose continuait à manquer pour recréer cette ambiance eighties à la maison : Le flipper.

Après de nombreuses recherches, je me suis dit qu’un Virtual pinball serait la solution idéale pour revivre les nombreuses tables qui m’ont fait rêver dans ma jeunesse.

Je me suis mis donc à tester deux logiciels Virtual Pinball et Future Pinball pour finalement choisir ce dernier. Une vieille TV à LED et un vieux moniteur 19 pouces ont fait l’affaire pour les premiers tests :

Ensuite j’ai opté pour PinballX en tant que front-end, très sympas et facile à utiliser.

Les tests étant concluant, je décidais de passer à l’action pour le meuble. Premier problème et pas des moindres, je suis un chancre en bricolage, ma femme change les ampoules à la maison. Je m’en vais donc quémander l’aide de mon père que l’on surnomme Mac Gyver dans la famille.

A base de plans pris un peu partout sur le Web voilà le meuble prêt pour être câblé et boutonné:

Flip 1

Flip 2

Flip 3

Flip 4

Flip 5

 

 

Le reste a coulé de source, câblage, configuration, tout était prêt. En deux journées de travail, mon rêve d’enfance se réalisa sous mes yeux. J’avais enfin un flipper à la maison:

Flipper

 

Merci papa.

Posté par Turk182 à 08:33 - General - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 avril 2015

He is alive !

Salut les vieux,

L'autre jour, alors que j'étais en mode pas de vie, j'ai voulus essayer mon nouveau lecteur MP3 pour Commodore 64, et la surprise! Ecran noir !

Après quelques recherche sur l'excellent blog de mon ami Youki, j'ai eu une plusieurs suggestions intéressantes de Arnack et Lefauve qui tous deux me proposait des pages de diagnostic de panne C64. Après quelques recherches j'en ai déduit que le PLA était mort.

J'en ai donc acheté un tout neuf sur Arcade Composants mais voilà, le PLA était soudé sur la carte mère, étant un chancre en soudure, j'ai dû profiter de mon séjour en France chez mon oncle, expert en électronique, pour souder la chose. J'avoue que je n'y croyais pas trop mais voilà le résultat en image :

Ouverture de la bête

Carte mèrePLA

Tonton Doumé au travail

Yeaaahhh !!!

 

Et voilà le travail! Comme quoi il ne faut jamais désespérer !

 

Posté par Turk182 à 08:49 - Astuces et Bidouilles - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 juin 2012

Soirée Retrogaming

Salut les ieux,

L'autre jour j'ai fait une petite fête année 80 chez moi, avec au programme, jeux vidéo retro, jeux de plateaux et musique bien ringarde.

Il s’est également déroulé deux concours, un de FIFA96 sur Super Nintendo et l’autre Bomberman sur borne d’arcade.

Je vous ai fait un petit résumé en image :

 

Voilà, plus qu’à espérer la prochaine.

Posté par Turk182 à 17:30 - Divers - Commentaires [7] - Permalien [#]

03 mars 2012

Overclocker son CPC

Le tutoriel qui va suivre ne représente pas un grand intérêt, mais a néanmoins quelques avantages. Non content d’aider à faire passer une petite heure lors d’une pluvieuse journée longue et fade, il fonctionne de la même manière sur Amstrad CPC 464 et 6128. Si vous avez la chance d’avoir les deux, vous pourrez ainsi tuer deux heures, tout en ayant servi la grande cause de l’inutile.

            Le montage en question permet d’accélérer légèrement l’exécution des programmes en occultant toute interruption vers le puissant processeur de l’Amstrad qu’est le Z80. A noter cependant que lorsque le circuit décrit ci-dessous est activé, tous les périphériques d’entrée de l’ordinateur (clavier, manettes, …) sont désactivés, l’interrupteur est donc indispensable pour jongler entre les deux modes.

            Après essai, l’exécution d’un programme simple s’est déroulée en 13.71 secondes sans utiliser le circuit fraîchement rajouté, contre 11.56 secondes en l’utilisant. Un gain relativement discret, mais quand on a rien à branler de ses dix doigts, il faut bien s’occuper, et les boulards en streaming ça va deux minutes !

 

                                    Matériel & outillage nécessaire :

  • Un tournevis cruciforme.
  • Une pince coupante et/ou à dénuder.
  • Du fil électrique fin (de couleur si possible, histoire de s’y retrouver facilement).
  • Un fer à souder.
  • De l’étain.
  • Un pistolet à colle (ou de quoi caller le circuit après montage).
  • De quoi percer proprement (ou un tournevis et de la patience).
  • Un bout de scotch d’électricien.
  • Un circuit intégré 74LS32.
  • Un interrupteur.

 

Le circuit intégré, s’il n’apparaît pas dans votre pile de bordel en « cours de tri », peut-être trouvé pour moins d’un euro dans toute bonne boutique d’électronique, ou sur les sites habituels (Conrad ; …).

 

                                    Mise en œuvre :

         Aucune difficulté pour démonter l’ordinateur, une demi-douzaine de vis (attention cependant pour les possesseurs de 6128, il y a deux vis fourbes sur le côté). Une petite précaution à l’ouverture, pour ne pas arracher les nappes du clavier et le(s) connecteur(s) du lecteur disquette/cassette.

01

Le processeur est assez vite repérable. N’ayant pas eu le réflexe de génie de prendre des photos au fur et à mesure, et heurté par la flemme de tout démonter, il est déjà câblé sur la photo ci-dessous. Sur un 6128, il est placé plus ou moins au même endroit, mais pour être certain de ne pas se tromper : il est inscrit « Z80 » dessus, et c’est le seul circuit sur support (tous les autres sont soudés directement sur la carte mère de l’Amstrad).

02

Les pattes sont numérotées sur le PCB de l’ordinateur pour s’y retrouver facilement. Pour le 74LS32 qui n’est pas numéroté, le principe de numérotation est le même, comme sur tous les circuits intégrés : on part du détrompeur, et on compte dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Comme ci-dessous :

03

Il suffit de sortir le Z80 de son support, délicatement, en évitant autant que possible de plier ses pins. C’est toujours possible à redresser, mais plus on y touche, plus on les fragilise. Pour bien faire, si vous n’avez pas de pince adéquat, il suffit de faire levier à avec un petit tournevis plat, entre le processeur et le support, doucement, en changeant de côté régulièrement pour l’extraire le plus droit possible. Une fois sorti, il faut redresser le pin 16 de ce dernier. Du côté du 74LS32, il faut redresser les pins : 4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 10 et 14, et étamer ces derniers, afin de faciliter les soudures.

04

A présent, il ne reste plus qu’à relier les pins concernés, en suivant le schéma ci-dessous. Attention à la longueur des fils, il sera plus facile de les raccourcir que de les rallonger. Encore que, si vous êtes comme moi, vous n’aimez pas vous emmerder, et de ce fait, compte tenu de la place disponible dans la carcasse de l’ordinateur, avoir de la longueur n’est pas un vrai problème. Bien veiller à mettre un isolant entre le pin 16 du processeur et celui de son support, afin que les soudures ne fassent pas contact (un bout de scotch d’électricien fera l’affaire).

05

Après avoir contrôlé toutes les soudures si besoin, il est préférable de réaliser un test qui évitera de tout démonter au moindre problème. Comme pour l’extraction, il faut insérer le processeur avec précaution dans le support.

 

            Avant de refermer provisoirement l’ordinateur, bien veiller à laisser l’interrupteur sorti pour y avoir accès, et à ce que le circuit fraichement greffé n’entre pas en contact avec d’autres composants (emballez-le dans du papier s’il fait trop chier), puis allumer l’ordinateur.

            Pour tester, il suffit d’entrer un court programme, par exemple :

                                   10 FOR i=1 TO 100

                                   20 PRINT i*2;

                                   30 NEXT i

                                   RUN

            Si le clavier ne répond pas, changez de position sur l’interrupteur. Il suffit de voir la différence (qui n’est pas transcendante je le rappelle) de temps, entre l’exécution du programme avec ou sans le circuit fraîchement greffé.

            Si tout fonctionne, il est temps de caller le circuit. Pour ma part, j’ai planté le 74LS32 dans un pâté de colle fraîchement dégueulé sur une zone libre de la carte mère.

06

Il ne reste plus qu’à fixer l’interrupteur quelque part sur le boîtier. J’ai choisi de le placer en dessous du lecteur cassette, mais il faudra bien calculer pour ne pas qu’il empêche de refermer le boîtier. Bien évidemment, le terme de « calcul » est bien violent en comparaison directe du travail que cela représente…

            Un coup de perceuse (ou de tournevis) plus tard : 

07

08

Et voilà, une heure de tuée gentiment. L’Amstrad peut retourner moisir au fond d’un carton !

Auteur : PanterA

Posté par Turk182 à 14:02 - Commentaires [3] - Permalien [#]

22 février 2012

Everdrive

Salut les vieux,

Je viens de recevoir ma nouvelle cartouche Everdrive et franchement c’est le top.

Pour ceux qui ne connaisse pas, c’est une cartouche Ram pour la Megadrive, voilà à quoi elle ressemble :

DSC03527  DSC03528

Au niveau caractéristiques, elle est compatible avec tous les jeux Megadrive, Master System et Genesis 32X, à l’exception de Virtual Racing.

Elle fonctionne avec une carte SD ou SDHC de 2Gb à 32Gb au choix.

Donc après avoir un peu galéré avec un message récurent « SD not Detected » j’ai compris qu’il fallait la formater avec un PC en FAT32 .

DSC03530

J’ai donc allumé ma Megadrive et la liste de tous mes jeux est apparue, bien evidemment j'ai les originaux.

DSC03531

Voilà, encore un achat de l’inutile, vu que j’ai la même chose pour ma Super Nintendo, et que maintenant selon le jeu je ne sais qu’elle version choisir … c’est du propre….

Posté par Turk182 à 11:13 - Commentaires [3] - Permalien [#]

06 février 2012

Musiques pour une bonne session Retrogaming

Salut les vieux,

Maintenant que toutes mes vieilles consoles son enfin branchées et opérationnelles, je peux enfin profiter des bons vieux jeux d’antan sans brancher ou rebrancher mes câbles. Mais il manque quelque chose pour vraiment se télétransporter 25 ans en arrière, et je crois que ce matin j’ai trouvé la faille : l’ambiance musicale.

En effet les jeux n’ont pas la même saveur sans un arrière fond musical de vielles mélodies qui ont bercé notre adolescence.

Alors pour l’occasion je vais vous suggérer les 3 musiques à écouter lorsque l’on fait du retrogaming :

Top Gun - Danger Zone

Rocky IV - Burning Heart

Karate Kid - You're the best around

Voila c'est tout .. bonne écoute.

Posté par Turk182 à 10:01 - Nostalgie - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 janvier 2012

Guzzler, grosse découverte

Guzzler marque

Hier soir avant de rejoindre mes jeunes amis joueurs de jeux de plateau, je me suis essayé à un jeu, jusque-là inconnu, sur ma borne d’arcade.

Guzzler qu’il s’appelle, eh bien mes chers vieux amis une grande surprise. En fait vous êtes une espèce de petite créature pleine d’eau qui doit éteindre des flammes dissimulées un peu partout sur l’écran.

Guzzlertitre

D’autres créatures, beaucoup moins sympathiques jaillissent de ces flammes et vous font la vie impossible, pour remédier à cela vous devez leur cracher de l’eau qui aura donc pour effet de les eteindre.

Mais attention, votre réserve d’eau s’épuise petit à petit, il vous faudra donc vous remplir en allant boire dans les points d’eau se trouvant un peu partout dans le tableau.

Guzzler

Voilà, il y a des fois ne pas avoir de vie à ses avantages, on découvre des jeux datant de 1983 qui nous était jusque-là inconnu.

Turk182 Geek et fier de l’être.

Posté par Turk182 à 21:24 - Jeux - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2011

C64 Vs CPC

Pourtant j'adore le CPC mais là y'a pas photo ... enfin si ... y'a photo :

The Last Ninja 2 version CPC :

Last Ninja 2 CPC

The Last Ninja 2 version Commodore 64 :

last_ninja_2_C64

Posté par Turk182 à 17:07 - Coup de gueule - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 septembre 2011

Reparation de ma NES

Salut les vieux,

J'ai enfin reçu mon connecteur 72 PIN acheter sur Ebay pour réparer ma NES, voir les post antérieurs. J'ai donc décidé de vous faire partager mes souffrances ... il fait encore 33 degrés ici à Barcelona.

Alors voilà, d'abords il faut enlevée la carcasse en enlevant les vis qui la retienne :

DSC03495

DSC03496

Ensuite une fois à l’intérieur on enlève cette grosse plaque de fer :

DSC03497

à ce stade vous devriez donc maintenant commencer à voir le support de cartouche, il faut l’enlever également pour avoir accès au connecteur à changer :

DSC03498

Voilà, ça c’est la partie qu’il faut remplacer :

DSC03499

Donc, vous soulevez la carte mère et vous débranchez donc le connecteur :

DSC03500

DSC03501

Vous prenez le nouveau, vous l’enfoncez délicatement:

DSC03502

vous remontez le tout et normalement :

 DSC03504

DSC03505

CA MARCHE !!!!!!!!!!!

Voilà, donc je vais pouvoir profiter des joies de la NES, sauf que maintenant il faut que je trouve le moyen pour qu’elle fonctionne en PAL…mais ça c’est une autre histoire…..

 

Posté par Turk182 à 16:33 - Astuces et Bidouilles - Commentaires [10] - Permalien [#]

27 août 2011

Thomson n'aime pas les LED

Salut les vieux,

J’ai donc eu mes petits cadeaux, sauf l’Oric Atmos, car mon ami est tellement ordonné qu’il ne le retrouvait plus…Un ordinateur Rouge et Noir … faut le vivre tout de même…Bref….

Donc je suis rentré avec un TO7/70, une Megadrive et une NES avec le pistolet et tous pleins de jeux.

J’ai donc testé le tout et à part la NES, tout marche !!! Mais la pour la NES j’ai localisé le problème je vous en parlerais un autre jour.

Par contre j’ai fait une super découverte bien triste et super inutile : Le crayon optique du TO7/70 NE MARCHE PAS SUR UNE TELEVISION A LED !!!!

crayon Optique

C’est fou non ? Il n’avait pas prévu chez Thomson que 25 ans plus tard il y aurait des gens comme moi qui n’ont pas de vie et qui veulent dessiner sur leurs écran à LED ? Heing ? Non mais … C’est pas super commercial ça …

Posté par Turk182 à 19:49 - Coup de gueule - Commentaires [2] - Permalien [#]