Salut les vieux,

Au tout début des années 80 il faut reconnaître que les jeux vidéo n’étaient pas tous des superbes productions aux graphismes somptueux, et cela est valable pour toutes machines confondues.
il n’était pas rare de croiser un jeu aux graphismes ultra simples, un peu comme si celui-ci avait été programmé en BASIC.

C’est le cas de ce fameux FBI que j’allais découvrir totalement par hasard sur MO5, une machine qui, à l’époque me faisait rêver.

F_B_I

IMG_4192

En 1985 j’avais toujours mon VG5000 et j’en étais très fier, mais à chaque classe d’informatique mon compagnon de classe David me vantait les mérites de son MO5 qui de surcroît était le modèle qui nous servait pour les cours.

C’est donc comme cela qu’il m’invita un mercredi après midi chez lui pour me montrer quelques jeux sur son micro-ordinateur Thomson. Personnellement je ne croulais pas sous les jeux car ils étaient plutôt rares sur le VG5000. Je pris donc mon BMX et me dirigeais chez lui sans me faire prier.

Lorsque que je vis la belle jaquette de FBI j’étais tout excité car il faut reconnaître qu’elle vendait du rêve. Le jeu en revanche était très loin de celle-ci, mais je n’étais pas tellement choqué par la pauvreté des graphismes, en effet comparés à ceux de mes jeux sur VG5000, ils étaient tout de même bien supérieurs, mais nous étions très loin de ceux du 5ème Axe que notre professeur nous avait montré lors d’une de ses démonstrations quelques semaines auparavant.

IMG_4196

Cependant FBI était très fun et j’ai tout de suite accroché. L’histoire se passe à l’époque de la prohibition et vous étiez aux commandes d’une voiture équipée d’un canon, et deviez détruire des camions chargés d’alcool afin de récupérer cette substance prohibée. À chaque camion détruit votre réserve se remplissait. Une fois pleine il vous fallait la vider dans des hangars prévus à cet effet.

IMG_4200

IMG_4201

Ces mêmes hangars vous servaient également pour vous ravitailler en munitions. Vous deviez donc détruire 30 camions pour passer au niveau suivant, mais le problème était qu’il fallait en même temp, faire attention aux agents du FBI qui couraient un peu partout à votre recherche, s’ils vous touchaient vous perdiez un camion donc une vie.

IMG_4202

Vous aviez bien évidemment la possibilité de les tuer mais attention, une fois mort une tombe se plaçait à l’endroit de la mort et devenait un obstacle, donc il fallait faire très attention à l’endroit où vous vouliez tuer les agents pour ne pas être coincé comme ici :

IMG_4204

D’autres obstacles se dressaient sur votre chemin comme les vielles dames qui ne nous laissaient plus partir tant que le « parrain » ne lui apportait pas des cigares, ou encore les lampadaires qui une fois touchés vous obligeaient à rouler dans la nuit noire.

J’aurais bien aimé ce jour-là dire à mon ami que mon VG5000 était bien mieux que son MO5 mais j’ai adoré ce jeu, simple et addictif comme ils savaient faire dans ces années-là.