Salut les vieux,

En 1978 j’avais un vélo, un Chopper, c’est un vélo qui était vachement à la mode vers la fin des années 70, ils se caractérisent par un guidon super élevé et pas très pratique, toujours est il que lorsque l’on vit dans un village c’est assez pratique pour se déplacer et pas que pour ça.

Chopper

En effet, la maison de la presse de mon village, recherchais des jeunes à vélo pour distribuer les journaux á ceux qui avaient la chance de vivre retranchés dans nos campagnes du Luberon. Et c’est comme ça que je suis devenu le Paperboy de Cadenet avant même qu’Atari en ai eu l’idée.

Bien évidemment, lorsque en 1981 je découvris la borne d’Arcade durant les vacances de Février aux 2 Alpes et cela grâce à mon ami GAG, qui n’était qu’autre que le fils du patron de Macao, je me sentis tout de suite identifié. Ce que je ne savais pas encore, était que ce jeu allait devenir culte.

Paperboy

Paperboy a été convertit pour pratiquement tout les microordinateurs et consoles de salon, chaque version avec ses plus et ses moins, mais il n’empêche qu’il n’en reste ni plus ni moins un jeu culte.

Pour ma part, mon deuxième contact avec Paperboy a été sur Commodore 64, c’était bien entendu les débuts de la machine et toutes les bornes d’arcade essayaient d’avoir leur conversion et je dois dire que lorsque je vis la cassette en vente dans le supermarché de la ville voisine, je n’ai pas hésité une seconde pour demander à ma mère de l’inclure dans la liste d’achat. Je n’ai vraiment pas été déçu, c’est une excellente conversion digne de ce nom.

PaperboyC64

Depuis je pense l’avoir joué sur tout les supports, Master System, Game Gear, Amstrad etc… Par contre mon aventure comme Paperboy de mon village c’est terminé à la fin de l’été 1978 et depuis je ne suis plus remonté sur un vélo Chopper.