Salut les vieux,

Comme je vous le racontais dans un autre post vers le début de l’année 1985 mon ami Arnold m’avait prêté une cassette avec de nombreux jeux enregistrés pour mon Commodore 64. C’est comme cela que j’avais découvert Pole Position mais aussi un autre jeu plutôt inconnu des media à cette époque : Save New York.

274575-save-new-york-commodore-64-front-cover

C’est marrant comme quelquefois des jeux qui ne sont pas d’énormes classiques et plutôt basique au niveau graphisme et gameplay peuvent vous accrocher au point de ne jamais plus les oublier et de continuer à y jouer 30 ans plus tard.

C’était le dernier programme de la première face et comme les jeux ne courraient pas les rues, je l’essayais avec autant d’enthousiasme que les autres. Lorsque j’ai vu la pauvreté des graphismes à l’écran mais je lui ai tout de même donné une chance. Et j’ai bien eu raison.

IMG_7438

Dans Save New York, vous pilotez un avion sur un seul écran et devez protéger la ville de New York de vilains aliens qui veulent en détruire les bâtiments. En plus des Aliens, des avions survoleront également les gratte-ciels et lâcheront des bombes que vous devrez intercepter.

IMG_7439

Pour corser le tout, votre jauge d’essence sera limitée et il faudra penser à la remplir. De plus si vous tirez ou vous vous scratchez contre vos bâtiments celas seront partiellement détruis. Lorsque tous les ennemis seront neutralisés, vous passerez au niveau supérieur où ils seront plus nombreux et différents. Quelques-uns attaquent également sous terre, et il vous faudra atterrir, descendre de votre avion pour les atteindre et les éliminer.

IMG_7440

Ce jeu m’a tellement plu, que le jour suivant j’ai demandé à Arnold de passer chez moi afin d’y jouer à deux, le jeu n’en sort que grandit, c’était bien évidemment, beaucoup plus marrant de combattre à deux les aliens et autres boniments du jeu.

Depuis, je le lance régulièrement sur mon Commodore 64 et je vous invite à en faire autant, même si celui-ci ne paye pas de mine.