Salut les vieux,

Lorsque j’ai eu mon Commodore 64 un grand problème se posait à moi. Ne vivant pas en métropole il m’était assez difficile d’acheter des jeux. Je profitais donc de mes voyages chez ma famille Marseillaise pour m’échapper, avec mon jeune cousin, à la Fnac du centre Bourse.

Dans les Fnac des années 80, du moins dans celle de Marseille, les jeux étaient présentés dans des bacs sous forme de carte en plastique dont la photocopie recto/verso de la jaquette avait été glisser en son intérieur. Tous ceci classé par ordre alphabétique, nous n’avions plus qu’à les faire défiler un à un pour trouver notre bonheur.

C’est comme cela que mon cousin me tendit, le jeu le plus bizarre qu’il m’avait été donné de jouer sur Commodore 64 : Astérix et le chaudron magique.

jaquette-asterix-et-le-chaudron-commodore-64-c64-cover-avant-g-1312799781

IMG_4759

Il est vrai que comme je l’ai déjà mentionné dans un autre post, les critères de choix à notre époque étaient souvent basés sur les graphismes du jeu. Plus c’était beau plus on pensait que le jeu serait bien. Ce n’a pas été le cas pour celui-là.

Et pourtant tout s’annonçait bien, une musique et une présentation hors norme pour l’époque, dès les premiers instants du jeu, le décor s’impose à nous avec un Astérix et un Obélix splendie, et pour corser le tout, tous les personnages de la bande dessinées étaient présents dans le village. Seulement voilà, le jeu est extrêmement dur et super mal foutu.

IMG_4768

Quand je dis mal foutu, je suis court. Je vous explique, lorsque vous passez d’un écran à l’autre les lieux ne correspondent pas, c’est-à-dire que si je sors du village par le sud j’arrive dans la forêt, jusque là tout va bien, mais si je ressors de la forêt par le nord, logiquement je devrais arriver au village et bien non, ce n’est pas comme cela que ça marche. Dans Astérix et le chaudron magique ça marche comme ça :

Asterix_MC_C64_map

Alors je ne sais pas ce que les créateurs du jeu ont fumé lors de la création de la carte, mais j’aimerais bien en avoir un petit peu.

L’autre point délicat du jeu, se sont les combats, à chaque fois que vous croisez quelqu’un une fenêtre de combat s’ouvre et tout va très vite, aucune stratégie, on bourrine le bouton et on croise les doigts. Mais pas en même temps sinon on meurt.

IMG_4776

Je me souviens que ce soir là avec mon cousin, qui en avait profité pour venir dormir chez moi, nous avions parcouru toute la carte sans vraiment comprendre comment il fallait faire pour rentrer dans le palais de Cesar. Jusqu’au jour ou au lieu de me battre je me laissais capturer et du coup je me retrouvais dans une cellule de prison dont je pu en ouvrir la porte grâce à ma potion magique et me retrouver donc à l’intérieur du palais.

IMG_4787

IMG_4788

Voila, je crois que c’est très difficile de faire plus chaotique que ce jeu, mais je vous assure, la musique et les graphismes étaient quant à eux vraiment réussis.