Salut les vieux,

En 1992, nous avions un bassiste dans notre groupe de musique, qui passait des heures au bar du village à jouer à 1942 sur la borne d’arcade qui vieillissait seule dans un coin. Il disait qu’il était accro au jeu de shoot, plus connu maintenant comme Shmups ou Shootmup ou encore Shoot’em Up.

Il se vantait d’en posséder un hallucinant sur sa Super Nintendo, Je connaissais pas mal cette console grâce à mon ami Vintz, mais j’avais très peu l’occasion d’y jouer. C’est donc en allant faire un concert à Aix-en Provence, dont il était originaire qu’il m’invita à dormir chez lui pour me faire jouer à Super Aleste, le Shmup hallucinant dont il n’arrêtait pas de parler.

51163_front

IMG_4626

Super Aleste m’a vraiment fait découvrir les capacités de cette console qui jusqu’à me plaisait mais sans plus. Le jeu était vraiment digne d’une borne d’arcade, c’est rapide, beau, c’est fluide. Bref j’étais en extase.

 Comme dans tous les shoots qui se ressemble, vous pilotez un engin qui au fur et à mesure acquiert de nouvelles armes, et c’est la où Super Aleste se démarque de ses concurrents en 1992. Les armes sont impressionnantes, cela va du simple tir qui se multiplie aux tirs à têtes chercheuses ou encore aux boucliers protecteurs qui détruisent tous ce qui s’approche de vous.

IMG_4670

Autre point fort les décors, ils sont très variés et coloré et sont en général accompagné d’une excellente musique très motivante. Je n’ai malheureusement pas pu passer le premier niveau pour vous faire des screenshots digne de ce nom, car mes reflexes ne sont plus ceux qu’ils étaient. Mais cette nuit-là, chez notre bassiste, je les ai tous vu défiler. Nous y avions passé toute la nuit. Mais à 20 ans, ce n’est pas bien grave de ne pas dormir après un concert.

En conclusion, si vous êtes fan de shmups je vous recommande grandement Super Aleste. C’est un pur joyau de la Super Nintendo.