Salut les vieux,

Jeudi matin je me suis fais une petite partie de Time Pilot. J’adore ce jeu, il m’a toujours accroché et ce depuis le premier jour où je l’ai testé pendant les vacances de noël de l’année 1984.

Lorsqu’approchaient les vacances de Noël je ne tenais plus en place. N’allez pas croire que c’était uniquement à cause des cadeaux que j’allais recevoir, non, c’était surtout parce que je savais que j’allais pouvoir jouer à Dragon’s Lair dans ma salle de jeux préférée des 2 Alpes.

À peine installé dans l’appartement, je me précipitais déjà dehors accompagné de mon jeune cousin pour aller dépenser ce que j’avais eu tant de mal à économiser pendant l’année.

Le problème à cette période de l’an était que la France entière prenait ses vacances au même moment et donc Macao était pleine à craquer et bien évidemment la borne de Dragon’s Lair était déjà occupée. Mon anxiété pour mettre une pièce de monnaie dans une Arcade était telle que j’en introduisais une sans réfléchir dans celle d’à côté. C’est comme cela que je découvris Time Pilot.

4eb1075f341d5078ef7e4b5f4ea6b50e

IMG_4305

Je me retrouvais donc immédiatement transporté en 1910 aux commandes d’un jet plutôt futuriste, avec lequel je devais détruire des petits biplans qui apparaissaient de tous les côtés de l’écran. Ce qui était marrant, c’est que notre avion tirait à 180º. Je prenais donc un réel plaisir à détruire tous mes ennemis en n’oubliant pas de ramasser quelques parachutistes qui m’apportaient pas mal de points.

IMG_4315

Une fois un certain nombre d’ennemis détruits, un Zeppelin plus résistant que le biplan fît son apparition. Je m’empressais donc de le poursuivre afin de le dériver. Lorsque j’en vins à bout, je me vis teleporté à une autre époque : 1945.

IMG_4327

Cette fois ci, mes ennemis étaient des Monoplans plus agressifs, les tirs étaient plus fréquents et plus difficiles à esquiver. Mais cela ne m’empêcha pas de détruire le gros B-25 final. Du coup je fus téléporté à mon année de naissance : 1970. Cette fois les hélicoptères me lançaient des missiles à tête chercheuse que je devais neutraliser à l’aide de mes tirs.

 

IMG_4335

C’est finalement en 1982 que je perdis mon dernier jet, je n’aurais pas eu l’occasion de découvrir les fameux OVNI de l’an 2001. Aujourd’hui encore je n’y suis toujours pas arrivé.
Ce jour là j’oubliais mon Dragon’s Lair l’espace d’une heure ou deux et Time Pilot devint cette année-là ma borne culte pour attendre patiemment mon tour.