Salut les vieux,

Cela fait maintenant plus de dix ans que j’ai ce blog, et je viens de me rendre compte que je ne vous ai jamais parlé d’un de mes jeux culte : Ghosts’n Goblins. C’est impardonnable.

Evidemment j’ai connu Ghosts’n Goblins sur borne d’arcade comme la plupart d’entre vous, et j’y ai dépensé une fortune mais ce n’est pourtant la version dont j’ai le plus grand souvenir. En effet, en 1985 j’avais donc vendu mon VG5000 au profit d’un Commodore 64 flambant neuf.

Enfin une véritable logithèque digne de ce nom s’offrait à moi. Fini mes frustrations de fin de vacances qui m’obligeaient à abandonner mes jeux préférés sur borne, j’avais enfin le choix de pouvoir en acheter les portages sur mon nouvel microordinateur.

L’un des premiers portage a donc été l’excellent Ghosts’n Goblins.

IMG_3009

IMG_3010

Je n’avais jamais encore joué à cette version, et c’est donc avec une immense surprise que je retrouvais face à un jeu très proche de l’original. J’étais fasciné. Il faut dire que les jeux sur VG5000 étaient plutôt moches, alors me retrouver avec un de mes hits, dont les graphismes et le scrolling étaient de toute beauté, c’était un pur bonheur.

IMG_3011

Certain affirmerons que cette version n’est peut-être pas la meilleure, certes, mais nous étions en 1985, les possibilités d’avoir un jeu comme celui qui vous attendait tous les soirs chez était un sacrée Graal.

Depuis une version encore plus fidèle à celle de la borne d’arcade a vu le jour sur Commodore 64 et traine sur la toile. Je l’ai également essayé et j’ai été bluffé mais ce n’est pas celle là que je joue les soirs de pluies. Nostalgie ? Purisme ? je n’en sais trop rien, mais il y a des jeux comme ça qui vous marque et dont vous ne voulez pas qu’ils changent.

IMG_3012

Il m’arrive bien évidemment de le jouer sur une de mes bornes d’arcade, c’est sûr, la version arcade restera mythique, mais mes meilleurs souvenirs, mes meilleures parties, mes meilleurs jets de joystick contre le mur ont été pour la version Commodore 64 et rien ni personne ne me fera changer d’idée.