Salut les vieux,

En 1989 avec mon ami Christophe nous sommes partis à Strasbourg. Nous avions envie de vivre au grand froid. Par chance j’avais un membre de ma famille qui étudiait à l’université là-bas. Dans son appart il avait un Amstrad CPC qui lui servait à faire ses travaux universitaires, il fallait du courage, maintenant qu’on y pense.

Scan

Comme mon ami était aussi joueur que moi, nous avions profité d’être dans une ville civilisée où il existait un FNAC pour aller acheter un jeu, histoire de rester au chaud si le temps se gâtait. Notre choix se porta sur Beyond the Ice Palace, les captures d’écran étaient bien sympas et pour une fois, elles ne mentaient guère sur le résultat final. Et puis je trouvais que cela allait bien avec le froid qui nous accompagnait dans cette ville.

ad_french_beyond-the-ice-palace

IMG_2447

Nous fûmes tout de suite surpris par la qualité de ses graphismes ainsi que par son scrolling. Beyond the Ice Palace est un jeu de plateforme aux allures difficile, vous avez tout juste neuf vies pour traverser trois niveaux dont la difficulté croissante ne vous aidera pas à garder votre calme.

IMG_2459

Nous eûmes pas mal de problème au début pour bien maitriser notre personnage et découvrir laquelle des trois armes était la plus adéquate. De plus, vous avez droit à invoquer un démon qui vous aidera pendant quelque seconde à vous débarrasser des ennemies les plus coriaces.

Ses démons sont bien sûr limités à deux, mais peuvent être trouvé au cours de votre parcours. Le dilemme est bien évidemment de savoir quand les utiliser car des Boss de fin de niveau vous attendrons en fin de parcours.

IMG_2434

Ce jeu aura captivé tout notre séjour et j’en garde un excellent souvenir. J’ai eu l’occasion plus tard d’y jouer sur Commodore 64, une version bien plus fluide et dynamique que celle de l’Amstrad, mais le premier amour est souvent celui qui marque le plus, c’est pourquoi j’y joue toujours sur mon CPC.