Salut les vieux,

Lorsque j’ai abandonné ma dernière machine 8Bits, en d’autres termes, lorsque j’ai vendu mon Amstrad CPC6128 c’était pour me payer mon premier ordinateur PC. Un Amstrad PC 1512 avec deux lecteurs de disquettes 5’1/4.

Vu la déferlantes de jeux vidéo qui voyaient le jour pour PC dans les années 90, je suis très vite passé à un Amstrad PC286 avec un lecteur de disquette 3’1/2 et un disque dur de grande capacité de 20Mo.

Un soir ou plutôt un matin très tôt de 1991 alors que je sortais de boite de nuit, je m’arrêtais dans ma boulangerie favorite de mon village pour acheter quelques pains aux chocolats. Devant moi il y avait mon petit cousin chez qui je passais le plus clair de mon à jouer qui venait de récupérer un « super jeu de simulation de fourmis » chez un camarade de classe.

Au début j’ai cru que c’était les vapeurs d’alcool ou la musique trop forte qui m’avais détruit les tympans, et j’ai donc dû lui faire répéter pour être sûr que j’avais bien entendu que les mots simulation et fourmis étaient dans la même phrase.

Bref, aux vues de mes pauvres capacités de réception, il me proposa donc d’aller chez moi pour essayer cette nouvelle merveille. Le jeu s’appelait SimAnt.

634_Front

SimAnt est un jeu vidéo de simulation créé par la société Maxis en 1991. Il a été conçu par Will Wright qui n’est d’autre que le créateur de SimCity et The Sims. En 1992. Comme quoi, j’avais en ce moment et sans le savoir un véritable petit bijou. D’ailleurs il fût nommé "Meilleur programme de simulation" par les CODiE Awards de la Software Publisher Association.

maxresdefault

J’avais le cerveau à moitié endormie avec une envie folle de tomber dans les bras de Morphée mais je ne pouvais décrocher les yeux de mon écran. En gros l’idée du jeu est de construire une grande colonie de fourmis dans la cour d’une maison de banlieue.

Vous devez survivre aux dangers qui les hantent normalement, tels que les tondeuses à gazon, les araignées et, bien sûr, la colonie ennemie de fourmis rouges. L'objectif maximum est d'étendre la colonie à travers le jardin, à l'intérieur de la maison et enfin d’exproprier les araignées et les propriétaires humains de leur habitat.

Le jeu est formé de plusieurs modes :

Un mode campagne : Où l'objectif est de conquérir tout le jardin et la maison, forçant son propriétaire à la vendre.

Un mode de jeu rapide : Cela vous permet de jouer avec une colonie de fourmis noires contre une colonie de fourmis rouges. L'objectif étant de détruire la reine opposée, puisque sa fin est la fin de la colonie.

Et le plus délirant auquel j’ai pris beaucoup de plaisir à jouer est le mode expérimental qui vous permetais d'agir en tant qu'observateur, d'introduire les variables telles que nourriture, nombre de fourmis propres et ennemies, obstacles sous forme de labyrinthe, même de jouer avec des phéromones ou encore de contrôler la puissante araignée mangeant des fourmis.

SimAnt-The-Electronic-Ant-Colony

En gros SimAnt a été une excellente réussite sur tous les points, il a été développé sur PC, Amiga et même Super Nintendo.

images

Personnellement il m’arrive encore d’y jouer sur ma Raspberry, le mode expérimental aujourd’hui ne passerais certainement pas le filtre de violence envers les animaux.