Salut les vieux,

Pour reprendre un petit peu l’article du jeu Le Passager du Temps de l’autre jour, dans les années 80 j’étais un gros passionné de jeux d’aventures graphiques. C’était assez évident car mon parcours commence en 1982 avec la première édiction de Advanced Dungeons & Dragons.

Ajoutons à cela les livres dont vous êtes le héros qui pullulaient dans ma bibliothèque, dont de grands classiques comme Le sorcier de la montagne de feu ou l’île du roi Lézard, j’étais tout de même bien prédisposé pour aimer m’aventurer digitalement.

Un facteur aidant important était le peu de choix de jeu que l’on pouvait avoir, sois parce que nos moyens financiers ne nous le permettaient pas, soit, comme dans mon cas, vous viviez dans un trou perdu et il était très difficile de s’en procure. La FNAC du centre bourse de Marseille était tout un pèlerinage. Donc lorsque l’on avait un jeu d’aventure aussi dur soit-il, et bien nous prenions le temps d’y jouer et de le finir, et tout cela, bien sûr, sans l’aide d’internet qui n’existait pas. Notre seule arme était notre patience.

J’ai eu des jeux d’aventures sur à peu près toutes mes machines mais c’est sur le Commodore 64 et l’Amstrad CPC6128 que j’ai eu les plus belle, notamment Le Hobbit, Temple of Terror, SRAM, Conspiration de l’an III, L’affaire Vera Cruz et plus tard sur PC : Les voyageurs du temps, Monkey Island ou encore Day of the Tentacle.

hqdefault

 

3499

Sram

Enfin, si je vous raconte tout cela c’est parce justement hier soir, je me suis replongé dans Temple of Terror sur Commodore 64. Un jeu que j’avais beaucoup apprécié à l’époque, j’y avais passé des heures entières. Ce jeu est basé sur un livre dont vous êtes le héros écrit par l’excellent Ian Livigstone.

covers_315246

IMG_1375

Je ne l’ai jamais fini car j’ai vendu mon Commodore 64 pendant que j’y jouais, ce fût d’ailleurs assez dur de m’en séparer car j’avais bien avancé et il n’existait pas sur la future machine que j’avais en tête, l’Amstrad CPC 6128.

Je n’ai eu pas trop de mal de m’y replonger, quelques commandes me revenais facilement, pour les avoir tapées et retapées. Le problème est survenu lorsque je suis resté bloqué dans le jeu, impossible d’avancer et j’ai perdu patience, je l’ai lâchement abandonné. Chose que je n’aurais jamais fait 30 ans en arrière, mais aujourd’hui, avec la multitude de jeux que j’ai sur différentes machines, les jeux d’aventure n’ont plus le même pouvoir.

Ne vous méprenez pas, je les aime toujours autant, mais il m’est impossible d’y consacrer tout le temps que je voudrais et j’ai souvent tendance à passer à autre chose lorsque je coince, car maintenant j'ai réelement le choix. Cela me le fait aussi pour d’autre style de jeux les jeux de plateforme classique ou plateforme/aventure type Zelda ou autre.

Je ne sais pas si pour vous c’est la même chose, mais trop de jeux ne tuerait il pas le jeu ?