Salut les vieux,

De ma période Amstrad il me reste énormément de jeux auxquels je prends un réel plaisir à y rejouer malgré les 25 ans qui les séparent des jeux actuels. Il y en a auxquels je joue 5 minutes pour la nostalgie et il y en a sur lesquels je passe des heures car je les trouve toujours aussi fun, c’est le cas de Xeno.

481038-xeno-amstrad-cpc-full-cover

J’ai découvert Xeno, alors que j’étais aux Deux Alpes pour les vacances de pâques. Mon cousin avait pour habitude de voyager avec son Amstrad CPC6128, et avec lui, des dizaines de disquettes avec de belles nouveautés à l’intérieur.

Lorsque nous lançâmes Xeno pour la première fois, nous fûmes impressionnés par les détails du graphisme mais en même temps déçu par le manque de décors. Mais tout cela n’était qu’un infime détail face au grand divertissement qui nous attendait.

0443

Xeno pourrait être facilement comparé à un mélange de jeu de billard, football et curling. En effet, vous contrôlez une espèce de sphère qui est censé représenter une moto du futur, qui doit frapper dans un palet pour mettre celui dans les buts de l’adversaire, le tout dans une ambiance futuriste très réussie.

xeno

La partie se joue en quatre quarts de 3 minutes, mais tout est paramétrable, même le temps imparti pour réaliser votre action. Xeno est donc un jeu de sport futuriste qui malgré les années ne vieillit pas d’un poil, j’y prends toujours autant de plaisir.

En tout cas, ces vacances-là de Pâques, mon cousin et moi n’avions pas trop vu les pistes de ski, nos parties de Xeno étaient bien plus intéressantes.