Salut les vieux,

Lorsque j’étais au lycée Ismaël Dauphin de Cavaillon, j’ai un pot un peu casse-cou, Christophe A. Je trainais souvent avec lui en moto jusqu’au jour où l’on s’est ramassé une belle gamelle, moi je n’ai pas eu grand-chose pour avoir sauté avec le choc mais lui a eu une belle fracture de la mâchoire. Les jours qui suivirent ont été assez marrant car les médecins lui avait mis des fers sur les dents afin qu’il reste un mois avec la bouche fermé, il mangeait donc avec une paille et le jeu à la mode était de lui faire attraper des fous rires, un jeu très con en gros, mais on se marrait bien, enfin surtout nous.

Je me souviens que lorsque nous lui avions rendu visite à l’hôpital on lui avait acheté un jeu pour sa NES, il s’agissait d’Excitebike, nous trouvions ça très drôle de lui offrir un jeu de course de moto mais j’avoues qu’à l’époque je ne savais pas encore qu’il allait devenir un jeu culte pour cette console.

Excitebike

Dans Excitebike vous aurez le choix entre courir seul contre la montre ou contre d’autre participant à la course gérés par une IA pas trop mal. L'objectif est de se qualifier pour le championnat Excitebike en se classant parmi les trois premiers de la course. Le temps à battre est indiqué sur les murs du stade et dans le coin inférieur gauche de l'écran.

IMG_3768

Le joueur contrôle la position de la moto avec le pad et l’accélération avec les boutons A et B. Le bouton B améliore l’accélération, mais provoque une augmentation de la température de la moto, si la température dépasse la limite de sécurité, la moto s’arrête pendant plusieurs secondes jusqu’à ce qu’elle refroidisse et vous perdrez donc un temps considérable. Vous verrez aussi sur le parcours des flèches, si vous y passez au-dessus votre moto se refroidira automatiquement.

IMG_3774

En fait Excitebike est ce type jeu dont on ne se lasse pas et auquel on s’y adonne lorsque l’on a 5 minutes à tuer.

Un mois après Christophe eu la mâchoire enfin libérée et était devenu une bête imbattable à Excitebike.