Salut les vieux,

Je vous parle souvent de nouveaux jeux pour nos vieilles machines, et souvent se sont les mêmes qui reviennent comme l’Amstrad CPC ou encore le Commodore 64, mais aujourd’hui je vais faire exception à la règle car je vais vous parler d’un nouveau jeu pour nos vieux Thomson : Mission Liftoff.

liftoff-screenshot01

IMG_3545

Mission Liftoff est le fruit de 4 années de travail de François Mouret (Programmation), Hervé Piton (Graphismes et Game Design) et Benoît Charcosset (Musique). Le jeu est donc pour nos bons vieux TO8, TO8D et TO9+

liftoff-screenshot02

IMG_3546

Le résultat est impressionnant, le jeu travaille avec 25 images par secondes et est d’une fluidité bluffante. L’histoire est simple, vous êtes donc un pilote perdu dans une galaxie très lointaine et vous devez récupérer des pièces de votre fusée ainsi que des réservoirs de carburant pour décoller et passer au niveau suivant. De plus vous serez armé d’un pistolet laser pour tuer toute forme de vie hostile et faire des points.

Les connaisseurs reconnaitront bien là une belle ressemblance avec Jetpac sur Spectrum et autres machines, mais lâ oú Liftoff se démarque avec brio c'est sur la qualité de ses graphismes qui ne sont pas sans rappeler ces jeux modernes que l’on voit aujourd’hui sur Nintendo Switch ou encore sur nos Smartphones.

IMG_3547

liftoff-screenshot07

liftoff-screenshot09

Ajoutez à cela une animation très fluide et rapide qui je dois l’avouer m’a fait voir mon TO8 sous un autre angle, c’est à se demander si les programmeurs d’antan savaient ce qu’ils faisaient. Pour mieux voir le résultat je vous mets cette petite vidéo :

Vous pouvez donc télécharger le jeu gratuitement sur leur page Web, il est au format SAP et FD, vous pouvez donc le mettre sur une vraie disquette 3’1/2 en suivant mon tutorial ici ou encore le transformer en format SD avec le programme FD2SD et le mettre dans votre SDMOTO.

Voila, je voudrais tout particulièrement féliciter les créateurs de ce jeu, car c’est vraiment une merveille et une prouesse fort bien réalisée. Et encore merci pour faire vivre nos Thomson.