Salut les vieux,

Un soir d’été 1987 je glandais chez une amie dont le père avait un énorme bar à la maison et vu qu’à cette époque on était bien fauché avec mon cousin, on allait souvent chez elle pour disons gouter à ces belles bouteilles et passer une bonne soirée. Inutile de vous dire qu’à 16 ans avec un verre ou deux de Malibu on en avait assez.

Ce soir-là mon cousin était « occupé » avec l’ami de mon amie et mon amie ne répondait plus de son corps étant sombrement sous l’effet de l’alcool, je me suis faufilé discrètement dans la chambre de son petit frère qui avait un Amstrad CPC 6128 flambant neuf.

Ne voulant pas trop fouiller non plus et moi-même ayant la même machine, je décidais de l’allumer et de démarrer la disquette qui s’y trouvait en son intérieur. C’était Basile The Great Mouse Detective.

Basil

Basil2

Au début je ne pigeais rien au jeu et ne trouvant pas la notice je décidais de le découvrir par moi-même en sirotant mon fond de Malibu Ananas. Le jeu était vraiment sympathique, de super sprites et un décor rappelant le film de Disney du même nom, vous traversez les écrans à la recherche d’indices dissimulé dans des boites de conserve, des pots de confitures et autres.

Pour trouver ces indices vous devez faire une recherche avec votre loupe, qui se trouve en bas à droite de votre écran, mais attention aux ennemies qui vous feront diminuer votre barre d’énergie. Si vous trouvez du fromage mangez le et vous recouvrerez votre santé, si c’est un piège à sourie lâchez le pour neutraliser les ennemies.

Basil3

Basil4

Je ne sais pas si c’est l’ennui des longues soirées d’été de l’adolescence ou les verres de Malibu Ananas mais toujours est-il que j’ai adoré ce jeu au point de le racheter plus tard pour essayer d’en voir la fin. Malheureusement je n’y suis jamais arrivé et aujourd’hui encore j’ai bel et bien merdé et ceux sans une goutte d’alcool dans le sang.

Bon dimanche les vieux.