C’est marrant, je ne sais pas si vous aussi mais quand j’ai un peu le blues et que je deviens nostalgique, j’ai toujours une époque associé à un qui me reviens.

Par exemple j’aime bien repenser à l’été 1989, c’est vrai, comme vous le savez je viens d’un village où règne la monotonie, mais l’été 89 je ne sais pas ce qui s’est passé mais ce fut deux mois de folies. Et pour couronner le tout le bar où je trainais tous les jours, vu que je glandais pas mal car j’avais deux doigts cassés donc je ne pouvais pas travailler, il y avait la borne de Wonder Boy in Monsterland.

cover

 

Alors je ne sais pas si c’étais la sensation de bien être ou le jeu en lui-même, mais j’y ai passé deux mois et dépensé aux moins 30 à 50 francs par jours. Inutile de vous dire que j’ai finit ruiné.

 

Donc pour en revenir au jeu, c’est vrai qu’il est vraiment excellent, j’avais aimé le premier volet sur Commodore 64, mais celui la sur borne d’arcade était excellent.

31853_wonder_boy_in_monster_land_1

 

Par contre je n’ai jamais vu la fin, mais c’est d’ailleurs ce jeu qui m’a poussé à acheter ma borne. Maintenant j’y dépense moins d’argents mais je ne l’ai toujours pas finit.

 

Voila, tous ca pour dire que certains jeux sont tellement impactant qu’on les associent des époque ou des moment important de notre vie.